Acheter 2 immeubles pour obtenir sa liberté financière

Acheter 2 immeubles pour obtenir sa liberté financière



Gratuit : la 1ère édition « Tout le monde mérite d’être riche »
http://www.olivierseban.com/telechargement-tlmmdr-you-tube

Pourquoi as-tu acheté un bien immobilier ?

Déjà pour avoir du temps pour aider les autres et ensuite, pour donner à ma femme le choix de travailler à mi-temps ou de ne pas travailler du tout.

En résumé, tu aimerais vivre de l’immobilier pour avoir plus de temps pour les autres au lieu de vivre ta routine habituelle.Comment as-tu fait au début et en combien de temps as-tu réalisé ces opérations ?

Pour pouvoir mettre ma famille à l’abri du besoin, j’ai, en l’espace de quelques mois, acheté une résidence principale pour elle et après 2 immeubles pour arriver à un total de 8 appartements au bout d’un trimestre.

C’est quand même assez surprenant dans la mesure où ta résidence principale ne te rapporte pas un seul centime. Quel taux de rentabilité offrent tes immeubles ?

Environ 10 à 11% pour l’immeuble à 3 appartements et environ 14 à 15% pour le 2ème.

En location saisonnière, courte durée ou location simple ?

Entre location simple et location nue. J’ai acquis mes 2 immeubles dans l’Aisne, à Saint-Quentin.

Pour servir de base de calcul, on dira qu’un bien locatif qui rapporte disons 10% par an, permet de rembourser pratiquement son crédit sur à peu près 12 ans au lieu de 10 (en supposant que tu utilises tous les revenus locatifs). Avec un gain de 15%, tu rembourses pratiquement ton immeuble en 7 ans. Cela veut dire qu’au bout de 7 ans, même si aujourd’hui tu as un crédit, tu as quand même des excédents, et tu dégages un peu de cashflow. Ton 1er immeuble sera complètement payé dans 7 ans et tu toucheras la totalité de tes loyers. En rajoutant 200 euros par mois à ton crédit, pour rembourser par anticipation ou augmenter tes mensualités, sur le 2ème immeuble, tu pourras gagner 5 ans. En mettant 500 euros en plus chaque mois, tu pourrais boucler ton crédit dans peut-être 4 ans. Maintenant ma question est : est-ce que c’était difficile ?

Non, pas vraiment parce que j’avais quand même mon objectif en tête. A partir du moment où je sais pourquoi je fais ça, et que je vois combien ça peut me rapporter, c’était bon. Un de mes amis à qui j’ai demandé conseil m’a assuré que c’était de bonnes affaires et que j’avais eu raison d’être allé à ton séminaire, d’avoir pu voir les immeubles, de parler au locataire, voir les agences immobilières.

Comment on se sent après avoir fait ces opérations ?

Surpris, parce que je ne pensais pas que c’était accessible. Pour moi, ça ne pouvait arriver qu’aux autres.

Oui, c’est ce que tu m’as dit avant l’interview d’ailleurs. Le fait d’être venu au séminaire, d’avoir rencontré des anciens participants de ma formation, qui ont acheté, qui ont investi… a été tu m’as dit, un élément déclencheur.

Exactement parce que là, j’avais devant moi des personnes qui ont réussi leur histoire immobilière et qui partagent leur expérience. C’est comme si du coup elles devenaient proches et qu’elles pouvaient nous dire comment elles ont réalisé leurs investissements.

Pourquoi on fait les choses ?

Si on a un pourquoi fort, c’est ce qui va nous permettre de passer à l’action. Si notre pourquoi est flou, on risque de garder, de cultiver cette peur et de ne pas passer à l’action. Donc, ayez un pourquoi. Et une fois que vous avez le pourquoi, évidemment, formez-vous !

Jean Valéry est quelqu’un de tout à fait normal et vous êtes pareil. Ne croyez pas que vous soyez différent. La seule différence qu’il y a entre des gens comme lui et ceux qui ne font rien, c’est que LUI, il a fait a fait quelque chose. Il n’appartient qu’à vous de changer les choses, de changer votre vie : l’immobilier, ça change la vie des gens.