Acheter un appartement

Comment financer l’achat d’un appartement en France

Vous en avez marre de toujours payé vos loyers tous les mois ? Vous souhaitez avoir votre propre logement ou tout simplement vous avez un projet dans l’immobilier ? Pensez-vous qu’il est temps pour acheter un appartement ? Sachez que ce n’est pas une initiative à prendre à la légère nécessitant beaucoup d’études et de démarche si vous ne pouvez pas le réaliser avec vos propres moyens. Une guide de tous les moyens de financement possible pour acheter un appartement.

La mobilisation des épargnes comme apport personnel et les différents types d’aides à l’achat

La décision d’un projet d’achat immobilier doit être précédée par une action et un certain volume d’épargne. Pour financer l’achat d’un appartement, l’utilisation des épargnes mises de côté depuis des années peut boucler le budget si ce dernier ne dépasse pas le montant économisé. Cette épargne peut concerner celui d’un compte épargne logement ou d’un livret A, ou encore au titre de la participation dans une entreprise. Si on ne dispose pas assez de placement pour finaliser l’achat, on peut faire appel à de nombreuses autres aides. On distingue en premier lieu l’aide financé par l’État, le « Prêt à taux Zéro ». C’est un prêt permettant l’achat d’un premier logement et est conditionné par de nombreux critères. Il s’agit d’un financement en partie de l’achat qui doit être complété par une épargne personnelle ou d’autres prêts. On distingue aussi les aides au logement de la caisse d’allocation familiale : l’APL, l’ALF et l’ALS. Aussi proposée par l’Etat, la CAF propose une aide pour financer l’achat d’un appartement ou d’autre bien immobilier sous forme de subvention dans le remboursement d’une partie d’un crédit immobilier. La CAF est valable uniquement pour des emprunts spécifiques tels que le prêt d’accession sociale, prêt aidé à l’accession à la propriété ou un prêt conventionné.

Le recours au crédit immobilier

Si l’une des modalités proposées ci-dessus n’est pas conforme à vos conditions alors l’option pour contracter un crédit immobilier s’impose pour le financer l’achat d’un appartement. De nombreuses institutions financières proposent de différentes formules pour un prêt immobilier, alors il va falloir faire un choix de manière méticuleuse pour une meilleure option visant une vie meilleure sans mettre en danger celle du futur. Un emprunt doit être choisi en fonction du taux d’intérêt et des frais supplémentaires compte tenu du revenu mensuel de l’emprunteur et ne doit pas dépasser 30 % de ce dernier. La durée d’un emprunt doit être le minimum possible selon le budget et ne doit pas être au-delà de 20 ans ou à la limite 25 ans. Deux types de taux d’intérêt sont à voir : un taux fixe défini jusqu’à la fin de l’échéance assurant une stabilité dans le remboursement ; le taux variable progressif à la hausse ou à la baisse selon l’indice. Dans tous les cas, il faut toujours demander une simulation de prêt pour avoir une idée concrète de son contenu et de sa réalisation ainsi qu’un aperçu de tous les montants mis en jeu.