Multiplier ses loyers par 3 !

Multiplier ses loyers par 3 !



Gratuit : la 1ère édition « Tout le monde mérite d’être riche »
http://www.olivierseban.com/telechargement-tlmmdr-you-tube

Aujourd’hui, je suis avec Jérémy. Il travaille avec moi sur la partie vidéo, celle que vous regardez par exemple. On me pose souvent la question, les gens qui travaillent avec vous, est-ce qu’ils investissent dans l’immobilier ? Alors, je vous dis oui, ça c’est clair.

Donc, Jérémy qui est là va vous raconter rapidement son histoire immobilière. Pourquoi as-tu acheté de l’immobilier ?

Je voulais trouver un moyen de dissocier mes revenus de mon travail, ce qui me permettait de partir en voyage autant que je le voulais, sans devoir travailler en voyageant.

Qu’est-ce que tu as fait ? Tu as acheté quoi ?

J’ai acheté un appartement à Cherbourg, dans ma ville natale, pour 68 000 €, acte en main, donc frais notaire inclus avec le mobilier, la place de parking, tout était prêt. J’ai récupéré les clés, je pouvais mettre mes premiers locataires dedans. Je fais de la location saisonnière.

Combien ça te rapporte ?

Je le loue pour 750 € sur le mois et 59 € la nuit pour des courtes périodes de deux ou trois nuits. Plus la personne réserve longtemps, plus le prix est dégressif.

Si tu es complet, c’est-à-dire que tu loues pratiquement 30 nuits.

Je peux louer jusqu’à 30 nuits.

Ça fait 1 800 €, moins les frais et les vacances, Donc, il reste 1 300 €. Combien pourrais-tu louer ce studio ?

C’est un grand studio de 100 m².

Donc, cet appartement, combien le louerais-tu si tu le louais en classique ?

Entre 450 et 490 € par mois pour une location à l’année classique.

Donc pratiquement deux fois et demie, trois fois le prix que tu pourrais avoir… Vous l’avez compris, avec la location saisonnière, il n’y a pas un locataire mais plusieurs. Tu le loues combien de temps en moyenne ton appartement ?

Deux nuits minimum, et je pense que je vais passer même à trois nuits minimum. Comme ça marche bien, autant diminuer la charge de travail.

Est-ce que c’était difficile d’acheter cet appartement ? Je sais que tu as pu rencontrer des problèmes éventuellement au niveau de la banque mais tu as résolu les problèmes autrement. Est-ce que fondamentalement, acheter de l’immobilier, est-ce que c’était difficile ?

Non, ce n’était pas difficile. En fait, ce qui est difficile, c’est de se faire violence au départ pour se lancer dans le processus. Une fois qu’on est lancé, on suit le truc en fait. Ca se fait tout seul. Peut-être le plus difficile a été de faire mon offre.

Ça a été dur de faire ton offre ?

Oui, au début, je me suis dit, bon allez, il faut que j’ose faire une proposition.

Et tu as été à combien ? Et à combien tu as demandé ?

La personne était déjà en négociation avec quelqu’un. Il s’était mis d’accord avec une dame à 61 000 €. Quand je l’ai appelé, il m’a dit l’appartement n’est plus en vente parce que je me suis mis d’accord avec quelqu’un, mais venez visiter si vous voulez. Donc, je vais le visiter, puis j’ai eu le coup de cœur. Il m’a proposé 61 000 €, et ne descendrait pas en dessous. Je m’aligne sur 61 000 € et il a dit c’est le premier qui a le financement qui prend l’appart. Et pour ce financement, je n’ai pas eu les banques.

Oui, tu as utilisé tes économies et c’est ton père qui t’a prêté de l’argent.

Oui !

Donc, ça se simplifiait, ça allait beaucoup plus vite. Vous avez compris, la location saisonnière, c’est bien. Ça génère du boulot, ne vous faites aucune illusion. Jérémy, merci à toi.