Sébastien : ancien élève d'Olivier Seban

Sébastien : ancien élève d’Olivier Seban



Sébastien a dit un jour (à propos d’Olivier) : « voilà l’homme qui a changé ma vie ». Sébastien loue en courte durée. C’est un ancien élève d’Olivier Seban et après avoir suivi la formation Immob2a, Sébastien a acheté 6 appartements en 2 ans. Si vous suivre la même formation que Sébastien, c’est ici qu’il faut cliquer : http://www.immobilier-olivier-seban.com

Tu as 39 ans et tu es aujourd’hui propriétaire de 7 appartements que tu exploites en location courte durée, je voudrais que tu nous dises pourquoi tu as investi dans l’immobilier ?
J’ai commencé à investir dans l’immobilier parce que ma compagne m’indiquait qu’il fallait que je commence à préparer ma retraite, que je n’avais jamais investi dans l’immobilier et donc, vraiment et bêtement, j’ai acheté mon premier appartement un mois juste après. C’était en 2012 où elle n’était pas dans une situation professionnelle stable. En 2014, lorsque sa situation a changé, elle a souhaité par contre investir dans l’immobilier et c’est là qu’on s’est dit, il faut que je renouvelle l’opération et tout s’est enchainé. On a acheté six appartements en moins de 2 ans.
En moins de deux ans, six appartements alors qu’il y a plein de gens qui se disent, peut-être je vais en acheter un et puis, on verra dans dix ans si je peux acheter le second. Est-ce que c’était difficile justement d’acheter six appartements. Je sais que tu en as sept au total, mais tu en as acheté six en deux ans.
Pas du tout ! C’était très très addictif ; dès que tu signes l’appartement N, tu as envie de signer le N+1. C’est l’effet boule de neige !
C’est vraiment de la drogue l’immobilier. Au final, on se met beaucoup de freins, il y a beaucoup de croyances limitatives et puis, on voit que ce n’est pas si difficile que cela. On se dit, j’ai quand même acheté, même si on a un crédit souvent à côté, un bien qui coûte 100 000 € et puis je m’aperçois que c’est tellement facile que je peux recommencer rapidement et faire grossir un patrimoine. D’ailleurs, tu as mis combien dans tes appartements à chaque fois ?
Effectivement, puisqu’on a des fortes croyances qu’il faut mettre toujours énormément d’apport pour acheter un appartement, je n’étais pas « initié » donc j’ai amené 6 000 € pour les frais de notaire sur le premier investissement. Par la suite, on a compris qu’on pouvait acheter sans apport. Et tous les autres appartements ont été achetés sans mettre un seul centime d’euro sur la table.
Donc, le premier, tu as mis de l’argent parce que tu pensais qu’il fallait en mettre, et les six autres, tu n’as pas mis un seul centime de ta poche ?
Pas un seul centime et j’ai envie de te dire que si c’était à refaire, je ne mettrais pas un seul centime non plus sur le premier.
Oui, parce que maintenant tu sais !
Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ?
Lorsque j’ai commencé à investir, j’avais deux objectifs : préparer ma retraite et laisser quelque chose à mon fils. Préparer la retraite, lorsque tu mets le doigt dedans, tu te dis que ce n’est pas avec un seul appartement avec 500 € de loyer tous les mois que tu pourras payer le crédit. Donc il faut multiplier les opérations immobilières. J’ai résolu ce premier problème de retraite, sur lequel je continue quand même à travailler parce que je ne veux pas m’arrêter là, et deux, de transmission de patrimoine. Par contre, ce qui a énormément changé grâce à l’immobilier, c’est que j’ai pu quitter mon emploi et ma compagne a fait également la même chose il y a six mois.
Et aujourd’hui, tu ne vis que de tes revenus immobiliers.
Aujourd’hui, on vit de nos revenus locatifs.

Dernière question : pour les personnes qui voudraient soit, commencer à investir dans l’immobilier, soit continuer à investir parce qu’ils ont déjà acheté un ou deux biens, quel est le meilleur conseil que tu pourrais leur donner pour continuer à avancer ?
On n’a pas besoin de gagner 10 ou 15 000 euros par mois pour pouvoir investir dans l’immobilier. On pourra investir sans apport mais surtout, la chose très importante, il faut passer à l’action, faire des visites, aller sur terrain et surtout faire des offres parce que sinon, vous n’achèterez jamais rien. Il faut vraiment être décomplexé par rapport aux offres. C’est la meilleure façon de gagner de l’argent dans l’immobilier parce que l’argent vous allez le gagner au moment où vous allez acheter et pas au moment où vous allez vendre.