Un appartement à 18 ans

Un appartement à 18 ans



Gratuit : la 1ère édition « Tout le monde mérite d’être riche »
http://www.olivierseban.com/telechargement-tlmmdr-you-tube

Toutes les informations sur la formation : http://www.immobilier-olivier-seban.com

Aujourd’hui, je suis avec Pierre qui va vous montrer que ce n’est pas parce que vous êtes jeune que vous n’avez pas le droit d’investir dans l’immobilier. Il a acheté son premier appartement à 18 ans. Peux-tu nous parler de toi et ce que tu fais ?

J’ai 20 ans. Je suis un acteur immobilier sur la région de Nantes. Il y a 15 jours de ça, j’étais un apprenti boulanger.

Tu as acheté ton appartement lorsque tu avais 18 ans. C’était quoi ta situation financière ? Et le bien, il coûtait combien et ça a été dur d’emprunter ou pas ?

J’étais en contrat d’apprentissage et je touchais environ 950 € par mois. Il coûtait 62 000 € avec les frais de notaire. Il m’a juste fallu aller vers le banquier et oser pour ne pas se rendre ridicule devant la hiérarchie du banquier.

Tu avais un sentiment de complexe d’infériorité, mais je peux comprendre. Avec ton âge, tu pensais ne pas être assez mature, pas encore mis à l’épreuve pour qu’on te prête de l’argent.

Bizarrement, ça n’a pas posé de problème. La banquière voyait bien que j’avais une gestion d’épargne qui était complètement saine.

L’autre raison c’est que tu as voulu acheter officiellement ta résidence principale. Ce qui a facilité la transaction.

Pour me prendre au sérieux, j’ai dit au banquier que je voulais acheter ma résidence principale, même si je savais dès le départ que je voulais le mettre en location cet appartement.

Qu’est-ce qui t’as poussé à l’âge de 18 ans à acheter de l’immobilier ?

Ça me trottait dans la tête il y a déjà un an. A 17 ans, je suis tombé sur tes vidéos et de fil en aiguille, j’ai commencé à m’intéresser un petit peu à ça. J’ai vu qu’il y avait des jeunes à peu près mon âge qui avaient déjà investi dans l’immobilier. Je me disais, pourquoi pas moi ?

Je comprends : « Il peut le faire, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas le faire ». A 18 ans, je me suis toujours dit cette phrase dans tous les domaines.
Si les autres réussissent, il n’y a pas de raison pour ne pas y arriver. Dites-vous bien une chose, c’est que si les gens ont plus de choses que vous, et que vous aimeriez avoir ces choses, c’est qu’il y a deux raisons. Premièrement, ils ont bougé un petit peu le derrière, ce que je dis toujours, et ils ont osé faire les choses. Vous allez voir, oser faire les choses, ça change souvent sa vie.

Oui. Si on ne bouge pas, on n’a rien. Après, on ne peut pas se plaindre et se dire : les autres, ils ont plein de choses. Mais en même temps, si on ne fait rien pour les obtenir, c’est sûr que ça n’avance pas.

Sinon, 20 ans plus tard, on se retrouve frustré et probablement vieux, aigri de voir ce que les autres ont fait. Qu’est-ce qui vous empêche de faire la même chose, même si vous êtes dans les 40 ou dans les 50, d’acheter un appartement demain matin ? Cherchez quand même la bonne affaire avant, ça serait mieux. Pour terminer cette vidéo, j’ai deux questions. La première, quel est le meilleur conseil que tu puisses donner à tous ceux qui nous regardent aujourd’hui ?

Oser faire les choses en fait. Comme moi, il y a deux ans, aller voir le banquier, puis de ne pas se rendre ridicule. C’est-à-dire, si vous êtes comme j’étais il y a deux ans, dans mon cas 18 ans peut-être, 17 ans que ça commence à murir dans ma tête. Il faut oser, il faut y aller, il faut le faire et ne pas procrastiner. Il faut vraiment saisir l’opportunité quand on trouve la bonne affaire et agir.

Mais la bonne affaire ne va pas venir toute seule, il va falloir aller la chercher. Ce n’est pas parce que vous avez regardé cette vidéo que quelqu’un va vous appeler : j’ai une bonne affaire pour toi. Ma deuxième question, est-ce que c’était difficile ?

Bizarrement, non ! Acheter un appartement, finalement c’est quelque chose d’assez routinier ; c’est tout le temps les mêmes étapes. Après, mettre en location, faire une gestion locative, ce n’est pas compliqué non plus. Moi, j’ai mis une annonce et 12 heures après, j’avais 15 appels différents.

Je voulais juste préciser une chose. Au départ, il a acheté sa résidence principale, mais après en réalité, il l’a mis en location. Mais le fait de dire que c’était sa résidence principale, c’était plus facile pour avoir le prêt. Merci pour ce témoignage.

Merci à toi !

Merci à vous de nous regarder d’une part. J’aimerais bien que vous preniez Pierre en exemple. Pour l’instant, il n’a pas fait grand-chose pour l’instant mais dans un an ou deux, il en aura de plus. Dans d’autres vidéos, il y a d’autres gens qui ont acheté plus d’appartements. Le fait de faire les choses qui changera votre vie et qui vous aidera à avancer dans la vie.