Vendre sa maison

Vente d’un bien immobilier aux enchères

Vous êtes propriétaire et vous n’arrivez pas à vendre votre bien. Peut-être ne vous êtes vous pas encore penché sur l’adjudication volontaire. Souvent associé à une vente judiciaire, la vente aux enchères peut être faite par n’importe quel propriétaire et sur n’importe quel bien.
La vente d’un bien immobilier peu s’avérer difficile si vous passez par un mode classique. La vente aux enchères ou vente à la bougie vous fera gagner beaucoup de temps et d’argent. L’estimation se fait par rapport aux prix du marché avec une décote moyenne de 10 à 35% pour démarrer l’enchère.
Le plus offrant obtiendra la vente de votre bien et ne bénéficiera pas du droit de rétractation comme pour une vente classique.
Pour passer par une vente à la bougie, il vous faudra faire appel à un notaire qui se chargera de mettre votre bien à la vente. Une fois trouvé et un mois avant, votre notaire se chargera de la pub de différentes façons. Comme pour une vente classique, le bien pourra être placardé d’une affiche, mis sur une annonce ou sur un site spécialisé dans l’adjudication volontaire.
Lorsque vous aurez trouvé votre notaire, il vous suffira, une fois votre bien expertisé, de fixer un prix de vente ou un prix de réserve.
Le prix de réserve vous permettra de ne pas vendre votre bien en dessous d »un certain seuil si vous ne souhaitez pas fixer un prix de départ. Il sera mis sous enveloppe est dévoilé une fois l’acheteur potentiel trouvé. Si le prix de l’acheteur se trouvait être en dessous de votre prix de réserve, la vente serait annulée et la publicité serait à vos frais. Dans le cas ou la vente se réaliserait, les frais de publicité seraient rajouté aux frais de l’acheteur.
Un cahier des charges qui fait office d’acte de vente doit se tenir à disposition du futur acheteur et doit pouvoir être consultable 3 semaines avant la vente. Dans ce cahier des charges se trouve tout ce qui est relatif au bien, à la vente, aux frais. Il vous sera également possible de proposer une surenchère dans une clause de votre cahier de charge, dans ce cas une seconde vente sera organisée avec une mise en vente supérieur à 10% de l’adjudication de départ.
Ce mode de vente volontaire, méconnue du grand public, vous permettra bien des avantages lors d’une vente d’un bien immobilier. Outre le gain de temps, il pourra vous permettre une vente supérieur au prix du marché, des frais publicitaires qui seront payés par l’acheteur et enfin une vente effectuée par le notaire car lors de la vente, votre présence n’est pas indispensable.